Olivier Benezech

Olivier Bénézech considère son travail sur le théâtre lyrique comme un projet global associant découvertes d'œuvres, mélange des genres et décentralisation.

Dans cette optique, ont été privilégiés des projets liés à la littérature, à la poésie, et aux œuvres du XXe siècle : Francis Poulenc et le Groupe des Six à l'Opéra Comique, Michèle Reverdy (Le Précepteur d’après Jacob Lenz), Marc Blitzstein (The Cradle will Rock, œuvre culte américaine présentée en création dans le cadre de Lille capitale européenne de la Culture), Krapp ou la dernière Bande de Marcel Mihalovici d’après Samuel Beckett à la Bibliothèque Nationale de France, The Turn of the Screw de Benjamin Britten d’après Henry James, produit par la Clef des Chants à Lille, présenté pendant plus d'un an dans de nombreux théâtres et opéras en France.

Il se passionne tout particulièrement pour les comédies musicales de Broadway. Ainsi, il met en scène Un Violon sur le Toit et Grease au Théâtre Comédia à Paris, la création en France de Street Scene de Kurt Weill à l'Opéra de Toulon, puis de Follies de Steven Sondheim, prochainement retransmis sur France 3 national.

Le grand répertoire est également représenté avec Boris Godounov (avec Valery Gergiev aux Nuits d'Eté d'Orange et l'Opéra de Lyon), Don Giovanni de Mozart, Le Chemineau de Xavier Leroux à Marseille, Idomeneo de Mozart à Nice, Pelléas et Mélisande à Nice et Toulon, Amadis, tragédie lyrique de Lully avec le Centre de Musique baroque de Versailles et l’Opéra d’Avignon et de Massy.

Pour Olivier Bénézech, l'important est de provoquer de nouvelles rencontres entre un art lyrique parfois figé et les publics d'aujourd'hui, sans aucune hiérarchie de genre, sur fond d'approche populaire du théâtre.

Il prépare la mise en scène d’une oeuvre célèbre de Sondheim: Sweeney Todd.